Monsieur le Sous-Préfet, Monsieur le représentant du Conseil Général, Mesdames et messieurs les élus, Mesdames et messieurs, représentants de l’Agence Départementale de l’Insertion, de Pôle Emploi, de la Mission Locale et du 2ème RSMA de la Guadeloupe, Messieurs les présidents et responsables d’associations d’insertion,

Mesdames et Messieurs les directeurs de l’Administration Communale, Mesdames et Messieurs en vos grades et qualités.

BONJOUR.

Je suis très heureux de vous accueillir pour l’inauguration officielle de la Maison de la Jeunesse et de la Cohésion Sociale (MJCS) de Petit-Bourg. Je suis fier et honoré de livrer cette nouvelle structure à la population petit-bourgeoise et d’affirmer ainsi, notre

ambition pour notre ville. Une ambition commune : « faire de Petit-Bourg, une ville où chacun trouve sa place ».

C’est en ce sens que nous développons une politique de la Ville ambitieuse, attentive aux besoins de tous, veillant à construire du lien social, culturel, associatif, entre tous, à travers tous les quartiers, avec tous les habitants et toutes les générations.

Pour cultiver le bien vivre ensemble, nous avons soutenu, développé, et mené plusieurs projets :

  • les chantiers d’insertion avec les associations IRAFOR et CHANT’INSERT
  • les brigades sanitaires pour la prévention de la dengue et de la leptospirose,
  • le Point Multi Accueil Social les maisons de quartiers de Bergette et de Morne-Bourg

Nous travaillons également à la mise en place des régies de quartier. La première est en cours et

concerne le « projet de reconversion de l’ancien cinéma : le VERNOU PALACE ».

Mesdames et messieurs,

Avec la MJCS, nous nous dotons d’un outil supplémentaire, d’un outil novateur.

Ce projet est né d’une volonté et d’un constat. Il s’agissait pour l’équipe municipale de répondre aux besoins des personnes qui cumulent un certain nombre de difficultés : chômage, échec scolaire, délinquance, bas revenus, etc.

Ce public, il est jeune mais de plus en plus, plus âgé, victime de la crise. Preuve en sont les dernières statistiques de l’INSEE qui révèlent que 23.9% des petit-bourgeois sont au chômage, que leur nombre a progressé de 4.4% entre 2009 et 2010 et que la plus grande part d’entre eux est âgée entre 15 et 49 ans.

Parce que nous n’échappons pas aux problématiques des grandes villes, nous avons choisi d’axer notre politique de la Ville sur le développement social, professionnel et urbain.

La MJCS est en ce sens, une véritable réponse. Elle a pour objectif de donner à chacun, les moyens de réussir. C’est un lieu qui rassemble toute l’information utile sur l’emploi, la formation, les métiers, les entreprises. Mais aussi, la culture et le sport. Une équipe pluridisciplinaire accompagne les jeunes dans leurs projets.

Nous avons pensé ce nouvel espace comme un espace collaboratif au sein duquel différents services de la collectivité interviendront, à savoir le Point Information Jeunesse et le service insertion... mais aussi, en transversalité, les directions des sports, de la culture, le Centre Communal d’Action Sociale. Des partenaires extérieurs interviendront également, parmi lesquels les associations et les institutionnels : ADI, Pôle Emploi, Mission Locale et nous l’espérons, le 2ème RSMA de la Guadeloupe.

Et puisque leurs représentants sont présents, je profite de l’occasion pour les remercier sincèrement d’avoir accepté de s’investir à nos côtés dans la mise en place de cette nouvelle structure. Je souhaite que notre collaboration soit fructueuse et durable.

Mesdames et messieurs,

La Maison de la Jeunesse et de la Cohésion Sociale est un véritable service de proximité. Nous avons choisi la rue Schœlcher (au cœur du bourg). Cet emplacement répond à l’une de nos principales exigences. La MJCS doit être accessible car elle est un outil au service de tous : demandeurs d’emplois, salariés, stagiaires de la formation professionnelle, entreprises, mais aussi étudiants, scolaires, parents d’élèves...

Nous voulons que la MJCS soit un outil de cohésion. Pour nous, l’action publique doit transformer le négatif en positif, la différence en richesse, elle doit contribuer à corriger les inégalités, elle doit restaurer la participation, la solidarité, le dialogue et la citoyenneté. Ainsi, le personnel sera amené à organiser des événements (expositions, forums, ateliers...) et développer des actions de proximité de nature à contribuer au renforcement du lien social.

Mesdames et messieurs,

Avant de conclure, je tiens à m’attarder quelques instants sur les conditions de la mise en place de ce projet, qui est devenu aujourd’hui réalité.

Ce projet a été financé entièrement par la Ville de Petit- Bourg. Il représente un investissement de plus de 90 000 euros. Je tiens à saluer le travail du cabinet d’architecte ANONYM’ART et également toutes les entreprises et les artisans qui ont contribué à cette réalisation. Je ne les citerai pas ici, de peur d’en oublier.

Le chantier a démarré réellement en mars et a duré 8 mois. Je salue la qualité d’intervention de la direction des services techniques sur ce dossier, Monsieur Alix

BOURGUIGNON, le directeur mais aussi Monsieur Fritz EZELIN, qui a su faire preuve de réactivité et d’une grande implication.

Je remercie également les services administratifs : la Direction Générale des Services, la Direction de l’Action Sociale, de la Vie Associative et de l’Insertion ainsi que la chargée de projet, Madame Chrystèle DURAND, chargée de la Politique de la Ville et de la Cohésion Sociale qui est appelée à de nouvelles fonctions.

En effet, elle a accepté de prendre la direction de la Maison de la Jeunesse et de la Cohésion Sociale. Je souhaite, Madame, que vous puissiez vous investir avec autant de détermination que lors du montage de ce projet et travailler au développement de la MJCS.

Mesdames et messieurs,

Qu’il me soit permis de vous remercier à nouveau de votre présence, ici. Je souhaite longue vie à la Maison de la Jeunesse et de la Cohésion Sociale.

Aujourd’hui, nous faisons le premier pas. J’espère que
la population petit-bourgeoise s’appropriera cette nouvelle structure et en fera bon usage.

J’espère que ceux qui seront appelés à y travailler, s’engageront pleinement dans la mission qui leur est confiée : offrir à chaque usager, chaque administré, chaque petit-bourgeois, la possibilité de se doter des moyens de sa réussite.

Je compte sur l’implication de tous.

Je vous remercie de votre précieuse écoute.

2009–2021 © Mairie de Petit-Bourg | Tous droits réservés | Par : IPEOS I-Solutions | Réinitialiser les cookies

Projet cofinancé par Région Guadeloupe L'Europe s'engage en Guadeloupe